top of page

Fêter l'Halloween autrement : Célébrer Samhain


Cet articles est pour tous ceux et celles qui veulent remplacer les fêtes devenues trop commerciales par leur version ancienne, plus spirituelle et familiale.


Plutôt que de fêter l'Halloween, on fêtera plutôt sa version originelle, Samhain, qui a lieu la nuit du 31 octobre dans l'hémisphère nord.


Chez les païens, Samhain est en quelques sortes le nouvel an.

Après l'Équinoxe d'automne, la nuit devient de plus en plus longue et les récoltes s'arrêtent à Samhain. Les païens vivant au rythme de la nature, la fin des récoltes signifie la fin de l'année.


La nuit de Samhain est également particulière pour une deuxième raison. Depuis des siècles, les païens croient que le voile séparant le monde des vivants de celui des morts devenaient mince, permettant à ses derniers de revenir dans ce monde le temps d'une nuit. Ils croient aussi que les esprits malfaisants s'infiltrent parmi nous et allument feux, bougies et lanternes pour chasser les ténèbres.

Dans les traditions à travers le monde, c'est un jour de fête pendant lequel on célèbre nos morts et nos ancêtres.


Chaque pays, chaque coin du monde, possédait ses propres traditions liées à Samhain. Les traditions dont nous parlons dans cet article sont celles que nous utilisons et qui nous ont été transmises personnellement.


Pour en apprendre plus à propos des origines de Samhain, allez voir notre article qui en parle plus en détails. Je remettrai le lien vers celui-ci plusieurs fois dans l'article, lorsque je parlerai de traditions que l'on décrit plus en détails dans le texte en question.



Pourquoi décorer des citrouilles?


Vous vous êtes déjà demander pourquoi on sculpte des citrouilles pour l'Halloween?


Elles servent à garder les esprits malfaisants loin de la maison lors de la nuit de Samhain. C'est pourquoi on leur donnait un aspect effrayant et y mettait des bougies. On peut aussi les utiliser pour chasser les énergies négatives.


Personnellement, c'est l'une de nos traditions préférées, surtout à faire avec des enfants.

On choisit la forme de nos citrouilles, mais aussi de courges. On les décore ensemble, avec de la peinture, des couteaux, toutes sortes d'accessoires.


On récupère aussi le plus possible de nos citrouilles pour cuisiner pour le festin qu'on mange traditionnellement le soir de Samhain.


Lorsque vous creusez vos citrouilles, gardez dans un bol à part les graines, les filaments visqueux que tout le monde trouve dégueux et le plus de chair possible.

Chacune de ses parties peuvent servir à faire des collations, desserts et repas délicieux.

Soupes, gâteaux, crêpes, sirops, confitures, sauces, collations assaisonnées... pour avoir des recettes et des idées de quoi faire avec vos restes de citrouilles, allez voir notre article ici

Une variante de cette tradition est de mettre des bougies aux fenêtres pour chasser les ténèbres et éloigner les esprits maléfiques. C'est aussi une symbolique plus spirituelle, d'allumer des lumières quand la noirceur devient de plus en plus présente dans le monde.

Familialement, on fait les deux, citrouilles et bougies combinées.

Honorer les morts simplement.


Comme je l'ai mentionné plus tôt, lors de Samhain, on croit que les esprits des défunts viennent nous rendre visite. On en profite donc pour honorer nos ancêtres et les êtres chers qui nous ont quittés.

Il y a toutes sortes de traditions, complexes ou simples.

Pour nous, pas besoin de faire les choses compliquées, on allume une bougie pour chacun de nos disparus, qui brûleront toute la nuit.

On en profite pour se rappeler des bons moments passé avec eux.


En famille, on peut décoré les bougies ou les contenants dans lesquels on les placera. Se raconter des anecdotes, des souvenirs.

On peut aussi mettre des photos avec les bougies, qu'on aura choisi tous ensemble.

Chaque fois qu'on allume une nouvelle bougie lors de Samhain, on a un pincement au coeur, mais il faut se souvenir du positif et laisser notre tristesse pour un autre jour.


Est-ce qu'on donne des bonbons?


Les bonbons, la tradition la plus commerciale de toute... et pourtant, elle est elle aussi tirée de Samhain, il y a des siècles.


Familialement, on ne mange pas beaucoup de bonbons au quotidien, alors Halloween est un moment parfait pour en profiter.

On en achète quelques uns, mais on les cuisine surtout. On les fait plein de couleurs et de formes bizarres.

On aime le côté créatif d'Halloween et il n'y a aucune raison de ne pas le conserver même à Samhain.


On fait aussi notre version des gâteaux d'âmes, la tradition de laquelle sont tirés les bonbons d'Halloween. En gros, ce sont des gâteaux à base de légumes de saison (citrouilles, pommes, canneberges etc..) et de noix, que l'on partage avec nos proches.

Avant, on distribuait les gâteaux d'âmes plutôt que les bonbons, mais ce ne serait plus possible de nos jours, alors on donne des bonbons aux quelques enfants qui passent dans notre coin. On essai de choisir de emballages moins polluants et on en achète la quantité nécessaire seulement.



Célébrer Samhain en plein air.


Quand la température le permet, on aime passer la soirée de Samhain à l'extérieur.

On allume un feu, on place des citrouilles, des bougies et des lampions un peu partout.

On amène de quoi manger et on passe du temps ensemble. On observe le ciel, on profite de l'air pur.

Il fait froid au Canada à Samhain, alors on s'habille chaud, on boit de la tisane, du chocolat chaud, du cidre chaud pour ceux qui aiment l'alcool (et du jus de pomme chaud pour les plus petits, ou du cidre non alcoolisé).

Avec les enfants, on peut prévoir des collations à faire cuir sur le feu, des lampes de poches.

On peut chanter, danser autour du feu, préparer des jeux à faire dans le noir, parler, etc..

Dans la journée, on passe aussi du temps en plein air. On peut aller en randonnée, faire un pique-nique, etc... Pour nous, c'est aussi le temps pour récolter les dernières semences de l'année. Particulièrement celles des arbres, que nous préparerons dans l'hiver pour les planter au printemps.

Quoi manger pour Samhain?


Pour Samhain, la tradition veut qu'on se réunisse en famille autour d'un gros repas, qu'on cuisine avec les récoltes de la saison : citrouilles, courges, noix, maïs, grains, pommes, poires, canneberges, pommes de terre, navet, betterave, légumineuses, etc...

À chaque année, on prépare tous ensemble le repas. On fait toujours des choses différentes. On aime que ce soit coloré, qu'ils soient en formes bizarres... fêter Samhain plutôt qu'Halloween ne signifie pas qu'on doive laisser tomber ce qu'on aimait de cette fête, seulement les adapter. Quelques idées : soupes de maïs, muffins aux citrouilles, confiture de canneberges, ragoût, pâtés, crêpes, citrouilles farcies, biscuits aux noix, tartes aux pommes, aux poires, croustades. Vous pouvez ajouter du jus de canneberge, de betterave, de la chlorophylle dans vos boissons ou vos plats pour donner de la couleur. Découper les dessus de tartes pour faire des formes, par exemple, des citrouilles, des symboles celtiques, des quartiers de lunes, etc...

44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page